novembre 21

Mais pourquoi on ne le fait pas ?

Mais pourquoi on ne le fait pas ?

By Jean-Luc HOZÉ

novembre 21, 2020

Boîte à outils

Vous vous souvenez de cette idée géniale que vous avez eue il y a un mois, un an … ou même plus déjà ?

On en a tous, des idées géniales. Des idées qui pourraient complètement changer notre business, en faire quelque chose de beaucoup plus facile et beaucoup plus profitable. Des idées qui pourraient complètement changer notre vie !

On en a tous, mais celle-là, c’est la vôtre, et elle est encore plus belle ! Géniale, séduisante, évidente … et pourtant ça fait des mois que vous y pensez et que vous n’avez même pas fait le premier pas !

Alors on fait quoi ? On continue comme ça ? Non ! Aujourd’hui, on essaie de comprendre ce qui nous freine VRAIMENT pour se donner les moyens d’avancer.

Nous avons tous de multiples raisons de ne pas mettre en œuvre les idées et les projets dont nous avons envie : On n’a pas le temps, on ne s’en sent pas vraiment capable, on n’y arrivera pas, on n’a pas les moyens, on n’a pas l’équipe, ce n’est pas pour nous, et si ça ne marchait pas?

Il s’agit parfois de bonnes raisons, mais ce sont le plus souvent des prétextes, des peurs, des croyances, qui se cachent derrière. Il suffirait de les cerner précisément pour que des techniques simples permettent de les surmonter.

Le regard extérieur d’un coach-consultant serait certainement le moyen le plus sûr de faire la part des choses, d’accéder aux outils qui permettraient de surmonter les obstacles et de trouver la façon de transformer l’idée en projet puis en réalité.

Mais il est aussi possible d’avancer par soi-même.

Détectez vos croyances limitantes

Ce qui nous freine, si ce n’est pas une bonne raison, n’est souvent qu’une croyance limitante : une conviction que nous nous sommes forgés dans notre enfance ou par notre expérience, ou que l’on nous a inculquée à force de nous le répéter ou de nous le faire comprendre.

Pour se libérer d’une croyance limitante, il faut d’abord la détecter. Et pour cela, savoir qu’elles relèvent de trois grandes catégories :

  • Résignation : « les choses sont comme elles sont », « ça ne changera jamais », « on ne peut rien y faire »
  • Impuissance : « je ne suis pas doué pour … », « je n’ai pas la force de … », « il faudrait que je sache … », « il faudrait que je sois capable de … »
  • Dévalorisation : « Il y a des gens bien meilleurs que moi pour ça », « Je ne mérite pas d’y arriver », « Ce n’est pas pour des gens comme moi »

Vous avez reconnu quelques-unes de ces phrases ? Vous vous êtes déjà entendu les prononcer? Vous vous êtes déjà surpris à les penser ? 

C’est très bien ! Vous êtes sur la bonne voie, vous avez commencé à détecter vos croyances limitantes ! 

Dans quelle catégorie vous voyez-vous ? 🧐

Guettez un prochain post pour découvrir comment aborder la seconde étape et vous libérer de ces croyances. Je vous proposerai également un petit exercice d’application…

>