Le secret pour devenir le roi du business

By Jean-Luc HOZÉ

septembre 15, 2021


On la connaît tous cette scène mythique de l’ « Itinéraire d’un enfant gâté ».

Mais si !

Vous savez bien, cette scène au cours de laquelle ce géant de Belmondo apprend à dire « Bonjour » à Richard Anconina. Juste dire « Bonjour » avec l’intonation exacte qu’il faut pour initier une relation fructueuse …
... et pour « devenir le roi du business à Paris » !

Cette scène, on la connaît tous, parce qu’elle est drôle … mais pas seulement ! Parce qu’elle touche aussi quelque chose que l’on sait être en partie vrai même si c’est très exagéré.

Mais quand on est formateur en communication … elle est encore un peu plus que ça. Alors je l’ai vue et montrée des centaines de fois, parce que c’est vrai que l’intonation est cruciale dans le début d’une relation. Et c’est tout particulièrement vrai au téléphone dans nos actions de prospection.

Ha … la prospection téléphonique !

Ce truc dont on a si souvent horreur parce que 9 fois sur 10, ça ne marche pas !

Et le pire c’est que moins ça marche, moins ça a de chance de marcher.

Mais savez-vous pourquoi ça ne marche pas ?

Le plus souvent, disons 2 fois sur 3, c’est juste parce que ça ne pouvait pas marcher, et on n’a rien à se reprocher.

Mais 1 fois sur 3, c’est parce qu’on n’a pas su, en quelques secondes, susciter l’intérêt et l’envie d’entrer en relation. Peu importe que ce soit avec notre prospect, avec son assistante ou avec la standardiste qui fait barrage.

Et la toute première clé pour susciter l’intérêt et l’envie, ce n’est pas ce qu’on dit, c’est la façon dont on le dit.

Alors on sait tous qu’il faut sourire. On nous l’a dit et redit, le sourire s’entend, même au téléphone. C’est vrai !

On sait tous, bien que j’en sois moins sûr, qu’il vaut mieux être debout et marcher en appelant. Parce que ça donne un ton plus affirmé. Et ça c’est vrai aussi, mais c’est surtout vrai une fois que la conversation est engagée

Pour le bonjour, pour les premières secondes, pour les premières phrases qui vont, à elles seules, déterminer la suite de la relation, le secret, c’est l’ENERGIE. Parce que ça aussi ça s’entend. Parce que personne n’a envie d’entrer en relation avec quelqu’un de mollasson.

Et le drame, c’est que plus on y va à reculons, plus on se dit qu’on n’aime pas ça, plus on se dit que ça a 9 chances sur 10 de ne pas marcher … moins on aura d’énergie au moment d’appeler !

Il y a plein de façons d’augmenter son niveau d’énergie

Si on se prend au jeu, on peut se lancer dans des approches globales combinant l’activité physique, la nutrition, la méditation, … Je sais qu’il y a parmi nous des spécialistes de l’énergie qui pourront rebondir sur l’idée et en parler bien mieux que je ne saurais le faire.

Mais il y a aussi une technique toute simple et surtout très rapide : Quelques dizaines de secondes suffisent … pour quelques dizaines de secondes de « boost énergétique ». Juste ce qu’il faut pour bien commencer notre appel téléphonique !

La seule condition pour pouvoir utiliser cette technique, c’est de ne pas avoir peur du ridicule !

Parce qu’il s’agit simplement, pendant quelques dizaines de secondes, de courir sur place en boxant dans le vide. Le plus vite possible. En étant aussi engagé que possible dans l’exercice. 20 à 30 secondes pas plus … et tout de suite après on prend son téléphone et on passe son appel !

Essayez !

Vous pouvez même remplacer la course et la boxe par n’importe quels autres mouvements pour peu que cela soit extrêmement dynamique et que ça engage tout le corps.

Essayez ! Même, éventuellement, sans appeler vraiment. En faisant juste une simulation.

Faites-le une fois avant, une fois après.

Idéalement, enregistrez-vous, écoutez la différence … et venez nous dire ce que vous en pensez !

>